1975, l’été s’est envolé avec mon enfance

1975 ça t’évoque quoi ?

Daorette se souvient de sa visite en ex-RDA chez la grande-tante, les magasins vides, les étagères grises, une odeur très spécifique, introuvable ailleurs et les chars Russes dans la forêt

Arnaud a passé l’été à l’hosto.

Lili avait déjà un mari.

Et pour moi, tout d’un coup ça remonte à la surface, ce jour où je suis allée en bateau au cinéma parce que j’ai passé l’été sur le Lac Supérieur, enfin pas tout l’été, un bout d’été.

L’été 75 avait commencé après Roland Garros par une expédition shopping avec ma mère avant le mariage et ses préparatifs, un grand mariage, la fiesta sur trois ou quatre jours. Baby avait sorti le grand jeu et nous étions allées à Paris pour nous habiller. j’avais quinze ans et les robes de chez Chloé et les chaussures à semelles compensées ça ne me branchait pas trop trop. Mais Baby voulait que je m’habille comme une jeune fille de bonne famille. Et on ne lui disait pas non.
Le mariage a eu lieu, c’était un beau mariage, Léon et Alfred ont parlé du bon vieux temps et Baby fumait en regardant dehors.

baby_alfred_leon

Baby, Alfred et Leon Juillet 1975

 

Je devais danser à ce moment là.

Le surlendemain je m’envolais pour New York avec une organisation de bras cassés que le consulat US avait pêché je ne sais où.
Il y a eu l’épisode appel du médecin à l’hôtel pour cause de déshydratation et de coup de chaud. New York fin juillet 1975, chaleur et humidité. Prescription : « Buvez du Coke » merci 100 $ et au revoir.

Dans l’avion Catherine et moi avions décidé de lâcher ce groupe et de nous faire la belle, Catherine avait 18 ans. Départ en Greyhound avec le groupe pour Saint-Paul. On a décidé de faire du stop à partir de Chicago. Je ne vous raconte pas les flics de l’autoroute qui nous ont expliqué que c’était interdit, on a joué aux idiotes et ils nous ont déposé dans une station essence. Là, Jeannette faisait le plein de sa Coccinelle , elle rentrait du College pour l’été chez ses parents et nous y a invité. Flower Power, Jeannette la Hippie. Direction le Lac Supérieur.

J’ai dû appeler mon père en PCV en arrivant ; tu sais ce truc qui existait dans le temps pour  faire payer la communication à la personne que tu appelais, pour l’informer de mon changement d’itinéraire, bien entendu, personne ne l’avait prévenu que sa fille mineure s’était fait la malle,  je me suis faite engueuler mais j’ai dit que les parents de Jeannette étaient là.
J’ai reçu une lettre de Baby postée le 26 juillet. Elle m’y donne des nouvelles de mes frères, celui qui fait ses trois jours et celui qui fait du vélo, de mon cousin Daniel qui pour changer s’est fâché avec son père et va rejoindre  le magasin de mes parents . Elle annonce qu’il a trouvé une compagne, mariée avec enfant et que tout va bien. Elle ajoute un commentaire : « Surprises, surprises ».
Elle termine en me demandant si j’ai pu faire du ski nautique, me demande si j’ai une chambre pour moi et comment sont les garçons.. Elle n’était pas très inquiète ma mère, je te rappelle que j’avais quinze ans. A tout hasard, Balthazar elle m’avait mise sous pilule en me disant tu n’es pas OBLIGÉE pour autant …Et bien je peux te dire que, vu le profil des mecs dans cette cambrousse,  j’aurais pu éviter d’avaler des hormones cet été là.

Jeannette et ses parents sont très détendus,  ils nous laissent la cabine au bord du lac en semaine et repartent le dimanche soir pour travailler à Saint-Paul ou ailleurs. Le frère de Jeannette était au Vietnam. Jeannette et ses amis attendent son retour.

Le père de Jeannette

Le père de Jeannette

Et donc le dimanche soir Jeannette propose que nous allions voir Jaws, je propose de piloter le bateau vu que les filles fument de l’herbe depuis la fin d’après-midi et sont stone de chez stone. A 6 000 km de chez moi j’avais jugé que cela n’était pas très futé de commencer. Parfois ma sagesse m’étonne. Donc nous partons, arrivons sans encombre et au cinéma je découvre les américains parlant, commentant le film de bout en bout., ils mangent, boivent font du bruit, déjà ça m’énervait. Après la première attaque du requin, ils ont eu peur et là c’est devenu du grand guignol. Jeannette  et Catherine sont passées de  » je rigole, j’ai faim, j’ai soif » à  » je ne peux pas regarder,  je suis terrorisée,  je suis prostrée » et il a fallu reprendre le bateau pour rentrer.. Galère pour les traîner au port. Il commençait à faire nuit, le chemin n’était pas long et on devait longer la côte donc rien de bien compliqué sauf quand tes passagères font un  » very bad trip » . Je ne me souviens plus exactement de la fin de soirée mais le lendemain personne ne voulait aller se baigner. Un imbécile avait jugé opportun d’annoncer qu’un requin blanc avait été trouvé en eau douce.

Je vous épargne  l’épisode, space cake que la mère avala sans le savoir. Jeannette ne pipa mot, nous non plus, la mère dormit sur le ponton un bon moment.

Il y eut l’épisode : je casse l’hélice du bateau et suis penaude. Le père dédramatise et me montre les hélices de rechange alignées dans le garage. Je suis scotchée.

Le neuf août je reçois une lettre de France, Baby donne des nouvelles, il fait chaud, le magasin ferme plus tôt, le village a été privé d’eau, mon père a une nouvelle voiture.

Le quinze août  j’ai le blues, pas juste home sick comme on peut l’être quand on est une enfant-ado, non vraiment angoissée par ce trop plein de libertés. Appel en PCV – je veux rentrer. Le 17  je débarque en France.  Baby est venue me chercher avec les chiens à l’aéroport. Belle fait pipi de joie.

On rentre. Mes frères sont aussi là. Léon va bien. Baby décide qu’il me faut prendre des cours de maths avant la rentrée en 1ere. La vie normale, l’été se termine, elle fait des confitures, on se baigne et on prépare la rentrée des classes.

Baby meurt quelques jour plus tard, l’été s’est envolé avec mon enfance.

1975

1975

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share and Enjoy

  2 comments for “1975, l’été s’est envolé avec mon enfance

  1. mchouissa
    18 juillet 2013 at 20 h 24 min

    Et je rajoute que Fabienne s’était présentée ce jour là au magasin car candidate pour te donner des cours de maths

    • Kitchenbazar
      18 juillet 2013 at 20 h 32 min

      je sais ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *