All these little things

Quand nous étions petits nous faisons des bêtises, seuls ou en groupe

  • Monter sur le toit de l’usine textile derrière l’avenue Auguste Wicky = une commotion cérébrale
  • Envoyer la balançoire dans la figure du frangin = points de suture à la langue
  • Laisser la petite descendre en tricycle la pente du garage et s’écraser dans les poubelles en métal de la résidence
  • Faire du vélo le long de l’Ill, se prendre la roue dans le rail du tramway = une seconde commotion cérébrale
  • Dire à la petite de sauter du toit de la cabane à outils, lui dire qu’elle est pas cap pour l’inciter = doubles entorses des chevilles
  • Prendre les coussins de la terrasse pour faire de la luge sur le talus en été
  • Balancer les tac à tac au frangin= opération d’urgence des testicules

Quoi tu ne connais pas les t…les tac à tac ? Le tac-tac était un jeu constitué de deux boules en plastique reliées à un anneau par des cordes. Le but du jeu était de faire entrechoquer les boules de plus en plus vite jusqu’à ce qu’elles se cognent aussi bien en haut qu’en bas. C’était un véritable moment de consécration quand, enfin, on parvenait à ce stade en générant un «tactactactac» infernal. Cet état de grâce ne durait jamais longtemps car immanquablement, les deux boules se désynchronisaient et finissaient par exploser sur les doigts. Ce jour là mon jeu a énervé mon frère et donc  je lui ai balancé … bref grâce à moi il a eu des enfants parce que le médecin a diagnostiqué que tout n’était pas exactement comme ça aurait du être et lui a remis l’appareil à l’endroit.

tacatac

etc ..

Mais il y a aussi les bêtises que Baby nous a transmises avec dans l’ordre: I scream, you  scream we all scream for ice cream

Les difficultés d’Ady à prononcer l’anglais : elle disait « take a shit and slide under » au lieu de « take a sheet and slide under » ce qui faisait hurler de rire Baby.

Baby se souvenait avec émotion des ice cream sodas de son enfance, la première fois que je suis allée à New-York , dans le premier diner sur mon chemin j’ai demandé cette boisson, le type m’a regardé, dévisagé d’un ‘air inquiet, j’avais quinze ans et m’a dit « on ne fait plus ça depuis .. au moins vingt ans ». déception.

Depuis cette boisson est revenue au goût du jour, l’esprit vintage je pense.

ice-cream-soda

Marcher sur les murs du château d’ Elseneur comme les Monthy Python  en répétant à voix haute to be or not be that’s the question restera un de mes meilleurs souvenirs.

All these little things… the silly little things like a silly walk.

Share and Enjoy

  1 comment for “All these little things

  1. Didier
    29 janvier 2013 at 16 h 54 min

    Les jolies couleurs délavées des souvenirs d’enfance, comme les pantalons pat d’eph’ on se souvient du look et pas de la galère pour les fermer tant ils étaient moulants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *