Alsace

Confitures de fraises Mara des bois du marchand d’épices ou façon Mojito

fraises

Trouver mi octobre des Mara des bois cultivées localement à un prix abordable et se demander qu’en faire .. la confiture de fraises du marchand d’épices ayant connu un joli succès je me suis lancée dans une variante qui je l’espère vous inspirera.

Share and Enjoy

Pessah on mange quoi ?

MISSHAROSSET

  Casse-tête pour certains,  la période de Pessah rime avec migraine pour d’autres.  Ou,i je suis assez positive. Une fois le ménage rituel expédié ( ceci est une figure de style pour évoquer un calvaire), il reste les menus à élaborer, pas seulement les menus des deux sedarim mais les menus de la semaine, pas de farine,…

Share and Enjoy

Ils ont essayé de nous tuer, nous avons survécu, allons manger : Pourim

20130221_100343

  Le 15 mars 1 ce sera Pourim le jour du festin, le jour de la Meguila d’Esther et le jour où les enfants jouent de la crécelle, de l’harmonica, tapent avec leurs pieds à l’évocation d’Haman,  le Vizir d’Assuerus qui voulait anéantir le peuple juif. Haman est perçu comme l’archétype du mal et de l’antisémitisme. Une des caractéristiques juives…

Share and Enjoy

Cher grand-papa, from NYC with love.

Elm Road 31/12/1940

Lire aussi : – Episode 1 -Epîsode 2 Octobre 1940, Ady, Léon et les enfants arrivent à New-York et dans un premier temps la famille s’installe Upstate, à Scarsdale au numéro 15 d’Elm Road: la route des ormes. Comment ont-ils atterri dans cette petite ville résidentielle ? Baby était bien trop petite pour être au…

Share and Enjoy

Elle était belle comme un coeur un peu triste

1926

Tu te souviens d’Ady la petite fille qui lisait sur la véranda là . Son second prénom était Ida. Elle se nommait donc Adèle Ida. Certains l’appelaient Ady d’autres Ida. Ady a grandi elle est devenue une jolie jeune femme, Abraham son père, aurait sans doute préféré qu’elle ne tombe pas amoureuse du fils d’Emmanuel Schwab,…

Share and Enjoy

Une petite histoire du foie gras

Alphonse Lévy : Sheela (question) ; le rabbin examine l'oie pour voir si elle est cacher

En 1581, dans son fameux manuel pour futurs maîtres-queux, Marx Rumpoldt, cuisinier du Prince-électeur de Mayence, indiquait : « J’ai rôti le foie d’une oie que les juifs de Bohême
engraissent, qui pesait un peu plus de trois livres ». On peut aussi en faire une purée.  » Cette purée est encore servie les jours de shabbat et de fête chez tous les Juifs ashkénazes.

Share and Enjoy