La confiture de cédrats ou la patience récompensée

L’an dernier je t’avais promis ma recette de confiture de cédrats et puis j’avais oublié.

La confiture de cédrats c’est avant tout de la patience et de la détermination, déjà il faut te procurer des cédrats et si tu ne vis ni dans les Alpes Maritimes ni dans les Pyrénées Orientales ni en Corse,  il va falloir convaincre ton marchand de légumes de se sortir les mains des poches et de t’en trouver à Rungis ou chez son grossiste.

Aucun des producteurs français contactés n’a daigné répondre l’an dernier à mes demandes, ces messieurs réservent leurs productions aux chefs étoilés et grand bien leur fasse. Comme j’avais cancer, je n’ai pas pu mener à bien mon projet d’expédition punitive et ai donc obtenu de mon marchand de fruits des cédrats de Sorrento la semaine dernière.

Pour faire ta confiture/marmelade autant prévoir de la quantité parce qu’à quoi bon se donner du mal pour 4 pots..

Pour 2 kg de cédrats soit 2 à 6 fruits selon leurs poids il te faudra 12 brins de safran 1 belle gousse de vanille, 2,8 Kg de sucre 1,5 litre d’eau, le jus de deux citrons.

cedrats

 

Commence par laver tes fruits et brosse les, n’économise pas sur l’huile de coude, les oiseaux et les mains des cueilleurs et autres trieurs sont passés par là.Découpe les fruits en gros morceaux et mets les dans un récipient adapté, couvre d’eau et ajoute 2 grosses poignées de gros sel de mer. Oublie au frais ( garage, cave) pour 24h.

Le lendemain vide l’eau et couvre d’eau fraîche sans sel. Laisse de côté 24h et renouvelle cette opération encore 5 jours de suite.

Comme tu n’es pas Dieu,  le septième jour tu ne te reposes pas, même si tu vois que c’est bien. Pourquoi tremper me demandes-tu ? Pour ôter en partie l’amertume naturelle de la peau des agrumes.  Traditionnellement les cédrats entiers ou coupés étaient mis en tonneaux remplis d’eau de mer avant d’être expédies chez les confiseurs et pâtissiers, mais ça c’était avant.

Reprenons la recette.

Le septième jour , tu ôtes le maximum de pépins que tu réserves puis tu détailles tes cédrats en fines lamelles ou en cubes.

20131218_042127

 

Tu peux couper au couteau ou si tu as un bon robot passer les morceaux à la trancheuse épaisse.

Tu prends ensuite un chaudron, une marmite à confiture et t prépares un sirop avec le sucre, l’eau , le safran et la vanille, amène à ébullition, mélange pour que le sucre ne reste pas sur les parois.

Quad le sirop bout ajoute tes lamelles de fruit et les pépins dans une mousseline plus le jus de deux citrons. Laisse cuire jusqu’à reprise de l’ébullition et ajoute cinq minutes. Éteins le feu et laisse refroidir.

Lorsque la marmite est froide , remettre en chauffe et laisser cuire 5 mn après l’ébullition.
Répéter l’opération autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que les tranches de cédrat soient translucides et le sirop un peu épais.

Enlever la gousse de vanille et la mousseline avec les pépins

cedrats6 cedrats5 siropcedrat

 

Laver les pots, les mettre à sécher au four à 140°. Stériliser aussi les couvercles. Mettre la confiture en pots avec un entonnoir à confitures. Nettoyer les bords si besoin. Fermer, retourner et laisser refroidir les pots. Essayer d’attendre un peu avant de déguster.

 

Share and Enjoy

  8 comments for “La confiture de cédrats ou la patience récompensée

  1. juliette fex
    26 octobre 2014 at 21 h 12 min

    les cédrats découpés en gros morceaux, puis trempés dans l’eau salée ?mais, alors, la chair va s’imprégner de sel ? je suis intriguée !

  2. pascale
    19 décembre 2014 at 12 h 34 min

    Amère déception, malgré le respect scrupuleux des consignes, je ne me suis même pas reposée le 7ème jour! Résultat très amer, disparition du sirop, que je n’oserai même pas recycler en pain d’épice. Qu’est ce j’ai pu manquer?

    • Kitchenbazar
      19 décembre 2014 at 17 h 42 min

      Vous avez bien changé l’eau chaque jour ? A mon avis vous n’avez pas mis assez d’eau au départ donc, pas assez de sirop? Quels cédrats avez-vous utilisés ?
      J’utilise la même recette avec les bergamotes. je suis désolée pour vous

  3. helene
    22 octobre 2015 at 18 h 03 min

    j’ai suivi votre recette à la lettre 7k g de cédrats pour un superbe résultat!!merci infiniment de partager votre savoir!

  4. Josiane
    27 janvier 2016 at 15 h 09 min

    Je n’avais lu votre recette avant de me lancer, je n’ai donc pas effectué la phase de trempage préalable…ma confiture est trop amère… Avez-vous un truc pour enlever une partie de cette amertume ? quelque chose à ajouter pour réparer cela ?
    Merci pour votre aide.

    • Kitchenbazar
      25 avril 2016 at 3 h 14 min

      non le trempage est important et le changement d’eau aussi

  5. Jaques
    24 avril 2016 at 23 h 01 min

    Récompense frustrante ; Après le troisième changement de l’eau j’ai retrouvé tout moisi … quel gachi …. il aurait la mettre au frigo, au moins ou pourquoi une si longue procédure ???

    • Kitchenbazar
      25 avril 2016 at 3 h 13 min

      soit votre récipient était sale, votre eau non salée ou vous n’avez pas brossé les fruits ,, une température fraiche d’une cave ou d’un garage suffit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *