Elle fumait des gitanes filtres

Elle fumait des Gitanes filtres
Elle changeait son vernis deux fois par semaine
Elle mettait de la gelée solaire Elisabeth Arden sur sa peau dorée
Elle buvait un Johnny Walker Black label en rentrant le soir
Quand il y avait des compétitions de ski elle rentrait à temps pour voir la première manche des slaloms et ne repartait travailler qu’après la fin de la compétition.
Elle avait peur du mulot qui était entré dans sa chambre par la terrasse et qui se cachait dans les rideaux.
Elle laissait les chiens monter sur son lit quand elle y lisait les journaux
Parfois elle fumait un Mecarrillos
Elle conduisait vite un coupé Alfa-Roméo rouge
Elle voulait changer de vie, élever des chiens et cultiver de la lavande
Chaque soir elle rendait visite à son père malade
Elle portait des vêtements très chics mais adorait traîner en jean.

La dernière robe qu’elle a achetée venait de chez Chloé.
Son revers lifté la faisait rire.
Elle trouvait Guillermo Villas beau comme un Dieu
Elle avait la main leste.
Elle m’emmenait voir des films d’Hitchcock et de Mel Brooks en VO
A Elseneur on a marché comme les Marx Brothers en déclamant Hamlet sur les murs du Château de Kronbourg
Son coiffeur s’appelait Raphaël
Elle faisait pipi entre deux portières de voiture dans les parkings parisiens, mais avec classe. Après on riait et on courait.
Elle aimait tailler ses rosiers et se promener avec ses chiens.
Elle avait tenté le fume cigarette.
Elle avait fumé des Chesterfields
Elle mâchait des Chiclets jaune en fumant ses Gitanes
Elle détestait les gens en retard
Elle avait peu d’amies
Elle ne venait pas aux réunions parents professeurs

Dans sa boite à gants il y avait des Batna et des Réglisse Menthe

A Kippour elle restait couchée
Elle n’aimait pas que je sèche les cours
Elle lisait tellement qu’elle avait fait construire une mezzanine pour ses livres.
Elle écoutait Duke Ellington, chantait sur Franck Sinatra et frémissait sur Barry White.
Elle dansait le be bop, le charleston et le rock comme dans les années 50 et idolâtrait Fred Astaire et the Rat Pack
En ski nautique son style était impeccable.
En 1975 elle a cessé de lisser ses cheveux et ressemblait à Angela Davis avec ses lunettes Emmanuelle Kahn qui lui mangeaient le visage.
Les mondanités l’ennuyaient.
Elle avait lu Bettelheim, Dolto,Freud et toute la Série Noire, Soljenitsyne et n’aimait pas Jean d’Ormesson
On regardait Bernard Pivot et les dossiers de l’écran
Elle accompagnait son vieil oncle Alfred au cimetière.
Elle se brûlait les pieds sur la terrasse en ardoise mais continuait à marcher pieds nus en été
Elle adorait les visites de l’agent d’affaires italien.
Au printemps on allait manger des asperges.
Elle avalait des Véganines pour ses migraines

Elle faisait les meilleurs pics-nics de la terre et de sa banlieue
On grillait des marshmalows dans la cheminée
Elle me mettait au régime

La dernière fois que je lui ai parlé elle me disait que la jeune fille qui allait m’aider en math à la rentrée de première allait arriver
Elle est tombée devant moi, elle était morte.

Je n’ai pas pris de cours de maths. J’ai appris le vide de l’absence, j’ai laissé couler mes larmes.

Et lundi elle est passée dans mon rêve, j’ai senti son parfum.

Elle fumait des Gitanes filtres.

 

 

Share and Enjoy

  4 comments for “Elle fumait des gitanes filtres

  1. Mister D
    21 septembre 2012 at 17 h 33 min

    Depuis 2 jours je pense à elle et cette mélodie me trotte dans la tête :https://www.youtube.com/watch?v=4MMnAh23ys4

  2. Nicole C.
    23 septembre 2012 at 0 h 05 min

    Je ne suis venue qu’une ou deux fois dans la jolie maison sur la colline mais je me souviens parfaitement de la mezzanine et qu’elle te mettait au regime (j’avais debarque avec une boite de chocolat!)
    Est-ce un anniversaire,ou juste une remontee de souvenirs qui a engendre ce joli billet?

    • admin
      23 septembre 2012 at 4 h 35 min

      des billets comme ça j’en ai plein mes tiroirs .. mais la vie parfois réserve de drôles de surprises,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *