Carlo et Kippour

Deux mois que la taulière raconte mes aventures ici et en dehors de deux trois commentaires moralisateurs à la noix – je reste poli pour un carcinome ; commentaires émanant de P.A 1  des deux genres – masculin et féminin pas lobulaire ou in situ – vous avez été accueillants, chaleureux, solidaires et beaucoup d’entre-vous ont été amusés ou émus par les textes publiés ici. Bien entendu personne n’a apporté de doughnuts mais ça c’est une autre histoire .

La taulière et moi avons décidé de faire un bilan, même si cette année nous ne serons pas à la synagogue ni pour Kol nidrei ni pour réciter les confessions2. Pas d’Ashamnu ni d’Al Chet 3  récités en public. Elle est fatiguée et restera à la maison et pour le moment l’onco-généticien n’a pas statué si j’étais juif encore moins si je suis ashkénaze, cette incertitude sur mes racines me mine, donc dans le doute, je suis exempté et elle a un mot du Rabbin qui est venu la voir et de Kill Bill à qui on a rien demandé, il ne connait pas Kippour, en tout cas la taulière n’en a pas parlé, ils ont assez de sujets de conversation.

Parlons donc des confessions de la liturgie de Kippour, Il y a deux éléments de base de cette confession: Ashamnu, qui représente une liste  générale des fautes, la liste est courte (nous avons trahi, nous avons été agressifs, nous avons été diffamatoires …), et Al Chet, qui est une liste plus spécifique et longue comme les 25 heures du jeûne nous énumérons toutes sortes de fautes, des demandes fréquentes de pardon sont intercalées dans ces prières. Il y a aussi un fourre-tout confessionnel : «Pardonne-nous la violation des commandements positifs et négatifs qu’ils impliquent ou non un acte, que ces fautes aient été  conscientes ou non. » A la synagogue les fidèles  récitent la liste, tous ensemble qu’ils soient concernés ou non, des fois des regards se croisent genre  » celle-là mon gars elle est pour toi », certains se frappent la poitrine, la taulière sur ce coup là, ne peut pas, elle a sa cicatrice qui est ..dégueulasse, douloureuse par endroits.

Extrait du Machzor de Kippour édtion Durlacher 1853 collection privée

Extrait du Machzor de Kippour édition Durlacher 1853 collection privée

Je te laisse imaginer si cette prière était adaptée à mon cas : j’ai pêché : j’ai squatté les nichons, me suis étendu, vautré, sans autorisation etc etc , j’en ferais pas trois pages mais en creusant bien je pourrais en faire quelques lignes.

Allez-viens on chante et on se frappe la poitrine en signe de contrition. Je ne suis pas persuadé que cela arrangera mon cas mais pour vous c’est possible ou pas.

Quand le shofar4 retentira à la vingt-cinquième heure soyez inscrit dans le Livre de la Vie pour une autre année. La taulière espère que  pour moi ça ne sera pas le cas, tu vois comme ça m’angoisse, des fois que les prières des croyants soient exaucées, je suis mal.

 

 

 

 

1. P.A : Pompous Ass Quelqu’un d’assez arrogant pour déclencher une guerre dans un lieu public comme son propre profil ou son commentaire d’un blog. Aussi connu comme un âne pompeux ou trou du cul, ou PA, cet individu pense qu’il est le maître de Mind Games, mais il n’a pas encore rencontré le véritable Maître. Sur la page les 10 phrases nous recommandons chaudement le trou du cul de la semaine Lionelsa qui je le crains ne se frappera pas la poitrine, drapé dans son Talith mais s’irritera le fondement parce qu’il ne trouve pas sa boite d’Immodium.

2. Pas celles de Jean-Jacques Rousseau, 12 livres en 25 heures c’est juste impossible et sans aucun rapport avec le sujet.

3. C’est de l’hébreu à droite et ça se lit de droite à gauche si tu n’es pas familier de cette écriture. Il y en a trois pages identiques et la liturgie juive c’est pas ici donc si tu veux en savoir plus.. ben cherche, demande à un juif éduqué, il en reste, il yen a même qui écrivent des livres sans plagier les autres.

4. Tu vois une corne des alpes? Ben c’est pas du tout ça, le shofar est une corne de bélier et là je n’ai pas le temps de tout t’expliquer mais sache que c’est au son de cet instrument que les murs de Jéricho s’effondrèrent, ça calme hein ?


Share and Enjoy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *