La quête du cédrat : la lettre à un ami

Cher ami,

Je t’écris pour te raconter la suite de mes aventures à la recherche du cédrat. Comme tu l’as vu l’histoire commençait mal et je me sentais un peu découragée.

Imagine le mal que se donnaient nos ancêtres pour obtenir pour Souccot ce fruit qui entre dans la composition des quatre espèces pour les fêtes? Le marchand d’épices se fournissait à Chypre  puis expédiait à travers les communautés le fruit, cueilli vert pendant l’été pour qu’à l’automne chaque famille puisse célébrer la fête dignement.

De nombreuses histoires rapportent l’histoire d’humbles gens dans les shtetls d’Europe de l’Est dépensant des sommes princières pour avoir le privilège de posséder un etrog casher pour Souccot. Esreg en Yiddish signifie cédrat mais aussi décrit une personne parfaite, une perle.

J’ai insisté, je n’ai pas perdu espoir et cher ami, ma quête  s’est achevée cette semaine avec la livraison des cédrats de Sorrente, tu vois la botte italienne? Tu descends jusqu’au talon et mes cédrats poussent là près de Naples.Tout amateur d’agrume qui se respecte connait le cédrat. Mais combien sont-ils, à passer à côté de ce colosse de la galaxie des Citrus?

Dans la Bible  le cédrat est nommé  « fruit d’un bel arbre » [peri etz hadar] et non Etrog, parfois le béotien peut croire que seul son parfum est une source de bonheur. Le malheureux. Le cédrat certes ne te produira pas un jus abondant malgré sa taille imposante, mais sa chair et son zeste te transporteront au jardin d’Eden.

Savais-tu que certains de nos sages affirment que  l’etrog, et non la pomme, était le fruit défendu dans le Jardin d’Eden…et tout cela à cause d’un simple malentendu? Possible! Les Grecs appelaient l’etrog la pomme perse, la pomme centrale, et la pomme dorée!

Au quatorzième siècle les allemands le nommaient  Paradiesapfel , synonymes Adamsapfel ou Judenapfel ( pomme du Paradis, pomme d’Adam, pomme des Juifs ) le cédrat.

Pour ce qui nous concerne revenons à notre fruit et à son utilisation, je te raconterai dans ma prochaine missive la confection, d’une gelée, d’une marmelade, d’une confiture et d’une liqueur. N’ébruite pas s’il te plait cette dernière douceur qui est un secret bien gardé.

Je viens de découvrir un producteur de « Mains de bouddha » vers Perpignan, je pense reprendre donc la route pour m’en procurer dès que mes cédrats italiens seront confits.

Je t’embrasse.

Ma

 

 

Share and Enjoy

  6 comments for “La quête du cédrat : la lettre à un ami

  1. Laurent H
    10 février 2013 at 16 h 37 min

    Et encore mieux pour te procurer des cédrats moins loin, chère cousine… c’est de m’envoyer un message vers la fin de l’année.
    Nous connaissons dans les Alpes-Maritimes au moins un producteur. D’ailleurs, c’est chez lui que mon épouse s’alimente pour les oranges amères et les citrons.
    Et ++, si tu passes par la maison, tu repartiras avec une bouteille de vin d’orange.
    Cordialement, Laurent.
    (Ce site est vraiment classe :))

  2. 24 juin 2013 at 1 h 08 min

    Bonjour, je suis sur Aubagne, dans le 13, si vous pouviez me dire ou se procurer des cédras, et si vous avez l’amabilité de me donner vos recettes de confit et de liqueur,ce serait gentille de votre part,
    Cordialement Viviane.

    • Kitchenbazar
      24 juin 2013 at 7 h 56 min

      Bonjour Viviane
      Pour les cédrats à Aubagne je n’ai pas d’adresse hélas mais les producteurs de Menton ne sont pas très loin ( toute chose étant relative). les recettes sont sur le site
      http://kitchenbazar.eu/cedrat-etrog-citro-et-voila-les-recettes/
      Mais pour la confiture je garde encore la recette quelques temps ..
      Bonne semaine

  3. 15 septembre 2013 at 9 h 11 min

    Sans oublier de tester cru, comme condiment, pas seulement en sucrerie…

  4. AGLISO
    15 septembre 2013 at 9 h 28 min

    j’adore votre blog..il a ce matin un goût de cédrat, et est en permanence, drôle, passionnant, touchant. J’apprends beaucoup , et j’ai l’impression de vous connaitre, un peu.
    Bon dimanche. Agnes

    • Kitchenbazar
      15 septembre 2013 at 9 h 54 min

      merci Agnès pour ce message, bon dimanche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *