Les cédrats ou l’aventure Corse

Je recherche des cédrats pour faire de la marmelade. Tu ne sais pas ce qu’est le cédrat ? C’est un agrume, ancêtre du citron, le cédrat est un gros fruit ovale et bosselé parfois verruqueux qui peut mesurer jusqu’à 25 cm de long et peser 4 kg. En hébreu moderne on appelle cela Etrog , ça te dit quelque chose ? Souccot, voilà t’as gagné un truc là.

*J’en veux 5 kg , tu vois pas la Méditerranée à boire. Je commence par demander à mon détaillant de fruits et légumes qui s’approvisionne au marché de gros  en région lyonnaise où des grossistes et importateurs sont présents.

Je sais c’est du transport mais j’habite en Rhône-Alpes et les agrumes ça ne pousse pas ici.  Réponse négative du détaillant qui a pris contact avec le marché de gros. Je recherche sur les Internets, contacte ma cousine à Marrakech ( oui il y a des ashkénazes à Marrakech), elle me dit que la poste détruit les paquets contenant des aliments, je la crois , c’est ma cousine. Je recherche sur les Internets et trouve une coopérative bio en Corse.

J’écris un gentil mail  » Bonjour,Je souhaiterai  savoir si vous avez déjà des cédrats et si en expédiez aux particuliers , si oui merci de me faire connaitre vos tarifs pour 5 kg  ainsi que pour des citrons et des oranges ( tarifs pour 5 et 10 kg) . Bien à vous  »  Signé Ma 

Réponse dans la matinée de Madame Etcheber ( c’est basque ça comme nom, non?) responsable commerciale de la coopérative ALIMEA genre je vais bien me payer ta tête

« Nous ne faisons pas d’envois par petites quantités. Notamment par souci d’éviter les suremballages et la démultiplication des transports. Il me semble que faire transporter par palette complète de 840 kg vers un grossiste qui redistribue ensuite les amandes et/ou nos autres fruits aux magasins avec l’assortiment complet de produit d’épicerie est un bon moyen de rationalisation du problème de transport et le meilleur moyen d’éviter la multiplication des emballages perdus. 100 g d’emballage pour 30 kg au lieu de beaucoup plus à chaque colis postal avec des frais d’emballage et de port plus économiques via le grossiste. La vente directe (marché, amap, etc) est vraiment idéale et permet de s’affranchir des emballages et de quasiment tout transport. Pour les produits cultivés pas tout à fait sur place, je pense que la bonne démarche est de demander aux magasins (et insister) de s’approvisionner le plus proche possible. »

Bon là je pense et (éloignez les enfants s’il vous plait CO@@@@@SE), si les cédrats poussaient chez moi je n’aurai pas besoin de te demander si tu en expédiais et que les producteurs chez moi JE LES CONNAIS

Et je lui réponds que son argument elle peut se le mettre ou tu penses. Je t’épargne les détails, mais t’imagines que son ordinateur et son téléphone portable ils sont fabriqués en Corse avec des produits corses et ses jolies cagettes en plastique, elles viennent aussi d’une usine Corse , connue pour transformer le pétrole corse raffiné en Corse qu’elle transporte sur des tracteurs corses etc..

Son argument sur l’emballage ne tient pas une seconde j’ai consulté l’équipe de RESPONS qui m’a confirmée que le paquet poste il aurait voyagé sur le même ferry que les palettes non c’est juste que cette feignasse ne veut pas aller à la Poste ou demander à un magasinier de faire un paquet. Alors cette année les clémentines corses ben je ne les achèterais seulement que si cela ne vient pas de cette coopérative bio ou Mme Etcheber sévit avec tant de grâce et de bonnes volontés. Je regarderai bien les étiquettes sur les cartons.

Faut pas me chercher.. tu le sais.

PS sur Twitter la solidarité fonctionne mais visiblement ma copine corse a du mal à trouver un résident de l’île de beauté qui va au marché, il n’y aurait plus de marché en Corse.

PS2 visiblement ils livrent des petites quantités  http://amap-coutras.webou.net/IMG/pdf/2013_contrat_5_alimea_33_coutras.pdf

PS3 ( non pas la console de jeux) 29 novembre j’ai trouvé des cédrats de Sorrente et la suite des aventures continue avec la fabrication de la marmelade et d’autres douceurs.

 

Share and Enjoy

  3 comments for “Les cédrats ou l’aventure Corse

  1. monique potel
    30 janvier 2014 at 9 h 30 min

    Bonjour j aime besucoup votre site et sens de l humour
    Pour les cedrats citrons bergamoteoranges ameres et autres citrus je kes trouve a bio coop et autre fournisseurs bio la plate forme de bio coop en fait tout les ans
    B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *