Oma et Bella

oma_bella

Elles sont largement octogénaires, mais continuent de dévorer la vie à belles dents. Regina Karolinski, dit Oma, originaire de Pologne, a été internée en 1941 dans un camp à l’âge de 14 ans. Bella Katz, qui vient de Lituanie, a réussi à s’échapper du ghetto de Vilnius et à rejoindre les rangs des partisans. Les aléas de l’après-guerre les ont amenées à Berlin. Amies depuis longtemps, elles partagent depuis cinq ans le même appartement. Elles se baladent, vont au cimetière juif, écument les marchés à la recherche des ingrédients qu’elles cuisineront ensuite. Tout en parlant de carpes et de cornichons, en préparant le bouillon de poule – la pénicilline des Juifs -, ou en rasant les poils de pieds de veau, elles racontent l’épisode tragique de la Shoah sous l’oeil de la petite fille de Regina. Où il est question de familles et d’amis, de ceux qui sont morts et de ceux qui ont survécu, des Dix Commandements, du mythe du Juif errant…. ou des jeunes qui ne veulent rien savoir des vieux. À l’évocation de cauchemars récurrents répondent de grands éclats de rires et des conseils avisés à la jeune fille.

 

Vous avez loupé le replay d’Arte pas grave le DVD est en vente et vous pouvez acheter le livre de recettes  chez la petite fille d’Oma

Share and Enjoy

  1 comment for “Oma et Bella

  1. Marie-Claude Lhermenier
    17 février 2013 at 14 h 54 min

    Terriblement émouvant et …frustrant car on en voudrait encore plus. Je souhaite à ces deux merveilleuses belles dames de choyer les leurs encore très longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *