Ils ont essayé de nous tuer, nous avons survécu, allons manger : Pourim

20130221_100343

 

Le 15 mars ce sera Pourim le jour du festin, le jour de la Meguila d’Esther et le jour où les enfants jouent de la crécelle, de l’harmonica, tapent avec leurs pieds à l’évocation d’Haman,  le Vizir d’Assuerus qui voulait anéantir le peuple juif. Haman est perçu comme l’archétype du mal et de l’antisémitisme. Une des caractéristiques juives en diaspora consiste à faire face à la précarité de la vie en jeûnant face au danger potentiel, puis de festoyer et se complaire en réponse à une issue positive.

Caractéristique élevée au rang de philosophie comme en témoigne la blague juive moderne,:

- Ils ont essayé de nous tuer,  nous avons survécu,  allons manger.

Le sens de l’humour juif, forgé par la vie en exil est un élément vital et se manifeste en particulier le jour de Pourim avec des pièces de théâtres humoristiques, caricatures et blagues diverses.

Du côté des assiettes, en Alsace, il était d’usage de servir de la viande de boeuf fumée ou séchée  parce que cette dernière avait été pendue comme Haman.

Donc si vous en trouvez c’est le jour de faire une choucroute avec du Pickelfleisch et du boeuf fumé.

Comme dessert ou goûter vous n’échapperez pas aux Hamantaschen  ou oreilles d’Haman , petits sablés farcis au pavot.

Parmi les pâtisseries médiévales teutoniques il fut un régal de forme triangulaire rempli avec de la confiture, du fromage blanc, et différentes friandises appelées Maultasche (poche bouche / poche) et, lorsque farci aux graines de pavot, mohntasche (poche graines de pavot). Le mot du haut-allemand médiéval tasche, signifie tâche ou taxe  pour «où l’argent a été mis »-signifie «sac » ou «poche».

Autour de la fin du XVIe siècle, influencé par une coutume italienne et par la similitude des mots mohn  et Haman des Juifs allemands renommèrentce gâteau teutonique  hamantasch ou hamantash (pluriel hamantaschen), qui signifie poche d’Haman.  »

Par la suite, diverses significations symboliques ont été attribuées à la hamantasch. La forme triangulaire est venue à représenter  les poches d’Haman, faisant allusion aux pots de vin que le vizir acceptait ou pour son chapeau en forme de tricorne.

Les Perses, cependant, ne portaient jamais de chapeaux en forme de tricorne qui par la suite sont devenus populaires en Europe autour de 1690. Cherchez la réponse exacte tout cela demeure bien mystérieux !

Dernière hypothèse : selon les mystiques, les trois angles symbolisent les trois patriarches Abraham, Isaac et Jacob-dont le mérite a sauvé leurs descendants du complot d’Haman. La farce voilée à l’intérieur de la pâte fait allusion à la présence cachée de Dieu dans l’histoire de Pourim, Dieu n’est jamais mentionné dans la Méguila. Les graines de pavot symbolisent le régime végétarien maintenu par la reine Esther tout en vivant dans le palais.

Il est temps de vous donner la recette des Hamantaschen et en bonus le Makosh  ou gâteau roulé au pavot ou Mohn Kishke

Hamantaschen

Ingrédients pour la farce

  • 200 g de graines de pavot
  • 250 ml d’eau ou de lait
  • 250 g de sucre ou de miel
  • Environ 2 cuillères à soupe de citron frais ou de jus d’orange
  • 1pincée de sel
  • 2 cuillères à café de zeste de citron râpé ou de zeste d’orange (facultatif)
  • 125 g d’amandes finement hachées ou de noix ou de pistaches (facultatif)

Recette pour la farce

1. Dans un moulin à noix, moulin à café, robot culinaire ou un mélangeur, broyer les graines de pavot. Ou mettre les graines de pavot dans un sac en plastique et écrasez l’aide d’un rouleau à pâtisserie.

2. Dans une petite casserole, mélanger les graines de pavot, eau/lait, sucre/miel, jus de citron, sel, et, en cas d’utilisation, le zeste et laisser mijoter à feu moyen-doux, en remuant souvent, jusqu’à ce que le mélange épaississe, environ 12 minutes. Retirer du feu et, si vous utilisez, ajoutez les  noix. Laisser refroidir. Conserver au réfrigérateur jusqu’à 1 semaine.

farce au pavot

 Ingrédients pour la pâte

  • 500 g de farine type 45
  • 200 g de sucre en poudre
  • 250 g de beurre ou de margarine
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à café de vanille en poudre
  • 1 sachet de levure chimique

Recette de la pâte 

 

Mettre dans un bol le sucre, la vanille et les oeufs et bien mélanger. Ajouter ensuite la farine et la levure en mélangeant avec une spatule. Sabler ensuite la pâte avec les doigts en incorporant le beurre ou la margarine. Malaxer la pâte avec les mains jusqu’à obtenir une belle boule. Laisser reposer la pâte pendant 1 heure.

pâte sablée

Abaisser la pâte en une couche fine.  Découper des ronds avec un emporte pièce ou un verre de 8 -10 cm de diamètre environ.

 

20130221_090536 20130221_090748 20130221_090802 20130221_090857 20130221_091546

Mettre une boule de farce au centre de chaque rond et replier 3 des cotés du rond pour former un triangle.  Déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et mettre à cuire à four moyen thermostat 180 °, 15mn environ .

 

Tout le monde n’appréciant pas le pavot  vous pouvez farcir avec de la confiture d’abricots.

Vous pouvez aussi former des petits rouleaux avec la pâte et découper des tranches mais cela ne sera pas des Hamantaschen. Avec la même farce vous pouvez confectionner un Makosh , gâteau à base de pâte à brioche farci au pavot, on appelle aussi ce roulé Mohn Kishke ( saucisse au pavot)

20130221_121238

 Ingrédients pour la pâte

  • 500 g de farine type 45
  • 100 g de sucre en poudre
  • 150 g de beurre ou de margarine
  • 10 cl de lait ou d’eau
  • 2 œufs
  • 1 cuillère de levure de boulangerie

Recette pour la pâte

Délayer la levure dans l’eau ou le lait tiède, ajouter un peu de sucre et de farine et laisser reposer jusqu’à ce que la levure s’active.

Ajouter la farine, les oeufs battus, le sucre, le beurre ramolli et une pincée de sel. Mélanger sans trop pétrir. Former une boule  et laisser reposer une heure. Abaissez la pâte sur un demi centimètre, répartir la farce en laissant deux centimètres aux bords. Rouler et poser dans un moule à cake beurré ou avec du papier sulfurisé. Laisser reposer une heure. Préchauffez votre four à 180°, dorez le gâteau avec un jaune d’oeuf , piquez légèrement avec une fourchette pour éviter qu’il n’éclate trop.

Enfournez pour 45 mn.

Mettre sur une grille et essayez d’attendre avant de déguster.

20130221_085200 20130221_085405 20130221_121238

 

1  oui je change la date mais c’est la recette de 2013  que je te ressers en 2014

Share and Enjoy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *