Ma recette des tomates confites à l’huile

Sans tomber dans la psychose « on va manquer »,  tel l’écureuil qui fait des réserves pour l’hiver (je n’ai pas dit la guerre, ok) je viens de démarrer l’opération tomates. Confites, en coulis, en sauce je compte approcher les 100 kg de tomates transformées pour répondre à la demande familiale. la tribu s’agrandit et je fournis maintenant cinq familles. Si j’arrive à recruter de la main d’oeuvre on pourra franchir la barre des 100 kg.. parce que la tomate en bocal en hiver c’est la seule solution. Je te rappelle que la saison de la tomate ici c’est juillet septembre. En mai tu peux trouver de la tomate italienne mais il faut être vigilant sur la provenance Le reste ressemble a de la tomate mais n’a pas le goût de tomate. C’est de l’industrie pas de l’agriculture.

Avant-hier j’étais dans le Vaucluse et mon amie m’a emmenée chez un producteur comme je les aime, pas de chimie juste des insectes pour faire le boulot. Achat d’un premier lot de 35 kg de jolies tomates qui vont trouver le chemin de mes bocaux.

tomates confites

Conseil un : ne soyez pas pressés.

Conseil deux : ne soyez pas pressés.

Ingrédients pour 3 bocaux de tomates confites

  • 2.5 kg de tomates mures
  • 1 bouquet de basilic
  • 3 gousses d’ail
  • une branche de thym frais par bocal
  • sel et sucre
  • Huile d’olive

Recette

Prenez de la tomate plein champs de préférence mieux encore de la tomate de jardin, de la tomate qui a vu le soleil, de la tomate mûre. Coupez vos tomates en 2, videz les pépins à l’aide d’une cuillère et posez les demi tomates ou quarts si elles sont grosses sur une plaque de votre four. Je vous conseille de prévoir plusieurs plaques et quitte à vous lancer faites en plus. Prenez de la tomate plein champs de préférence, de la tomate qui a vu le soleil, de la tomate mûre.

Mettre votre four sur thermostat 3 soit 90° sur chaleur tournante de préférence.

Assaisonnez vos tomates d’une pincée de sel et de sucre préalablement mélangé (2/3 sel 1/3 sucre)

Mettez vos tomates au four pour 6h porte entrouverte ( vous calez la porte avec une cuillère en bois), si vous mettez vos tomates en bocaux ou 10 à 12h si vous voulez juste les sécher. Mettez la lèche frite au fond ou du papier de cuisson pour protéger la sole de votre four.

Ce procédé de séchage est certes peu écologique mais garantit un séchage maîtrisé qui élimine les risques de moisissure. Si vous vivez dans un pays chaud et sec vous pouvez tenter le séchage au soleil, mais je ne garantis rien du tout.

tomates au four

Vous pouvez pendant ce temps stériliser vos bocaux et couvercles et vérifier que vous avez assez d’huile d’olive, une bonne huile pas amère mais pas non plus une huile de compétition qui va vous ruiner, allez vous dorer la pilule au soleil ou faire une sieste. Toutes les deux /trois heures retournez les tomates. Je conseille donc un démarrage des opérations le matin.

Quand les tomates sont séchées mais pas desséchées. Sortez-les, lavez le basilic et le thym, essuyez dans deux feuilles de papier absorbant, pelez les gousses d’ail, ôtez les germes si il y en a.

Vos bocaux sont propres chauds et secs.

Au fond du bocal mettez deux feuilles de basilic, remplissez à moitié de tomates, puis ajoutez le thym- ail-basilic et finissez avec les tomates, remplissez d’huile, laissez l’huile descendre et rajoutez si nécessaire, tapez pour chassez les bulles d’air puis fermer le bocal. Voilà vous avez des tomates confites à l’huile.

Tels quels vous pouvez conserver les bocaux  2 mois au frais. Laissez reposez deux semaines avant de les manger (l’échange des goûts prend du temps).

Si vous envisagez une conservation plus longue, stérilisez, soit en casserole soit en stérilisateur. Selon la contenance de vos bocaux entre 30 et 60 minutes.

Normalement je mets un bocal au frais et stérilise le reste.

Après refroidissement, étiquetez et rangez dans un placard.

Share and Enjoy

  3 comments for “Ma recette des tomates confites à l’huile

  1. Baudouin
    18 juillet 2014 at 12 h 13 min

    Si mon four ne descend qu’à 100 degrés je fais quoi ?

    • Kitchenbazar
      18 juillet 2014 at 13 h 28 min

      tu ouvres plus la porte et tu sues dans ta cuisine

  2. 19 juillet 2014 at 5 h 21 min

    Ha voilà l’article que j’avais manqué ! Merci pour la recette, ici on attend encore qu’elles poussent :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *