Bonjour je suis une tumeur

Première réunion des tumeurs anonymes

lifesabitchfemPas de café pas de doughnut, pas très accueillants ces gens.

– Bonjour aujourd’hui nous accueillons une nouvelle, voulez-vous prendre la parole ?

– Bonjour je suis une tumeur anonyme cancéreuse mais non identifiée.

-Bonjour TU MEURS

– Je m’étais bien planquée dans son sein gauche, bien au chaud dans son bonnet E, je me suis nourrie tranquille, j’ai prospéré cachée,  la taulière n’a pas trouvé que j’étais là, j’ai creusé un réseau, amené l’eau, électricité, l’été arrivait, j’ai invité des copines. Tout  roulait pour moi. Et puis un couillon de ganglion  à droite a cafté, parce qu’on faisait du bruit le soir après l’heure légale, le pauvre chéri n’arrivait pas à dormir. Je n’ai jamais aimé les rapporteurs , ses copains, membres du syndicats des sentinelles ( les S.S.) ont trouvé que c’était une bonne idée de sortir prendre l’air. Ils ont joué à qui tomberaient sous les doigts de la taulière et il y en a un qui gagné. Du coup ils se sont tous fait repérer. Moi j’étais toujours là incognito avec mes potes, on avait baissé le son et creusé un peu plus.

On a eu quelques jours de répit. On a bien entendu qu’elle appelait la faculté mais ne trouvait pas de rendez-vous.

Elle nous a emmené à Paris, on a reconnu l’odeur et on entendait plus le chant des oiseaux. L’après-midi du 4 juillet on pensait que ce serait la fiesta qu’elle nous emmenait à un barbecue des ricains avec feu d’artifices et tout . Ben non.

La technicienne radio était nulle, elle m’a vu mais elle a loupé les copines. Cette flemmarde avait mal positionné les seins, fait trop vite son boulot. La radiologue avait passé l’âge de la retraite, elle avait aussi du louper les formations aux nouveaux matériels, on s’est dit qu’on allait être peinard quand la sonde écho nous a écrasées et rendu sourdes quelques secondes. Ouf encore passé à côté. Mais j’ai eu une sorte d’attaque de panique.

Du côté droit ces imbéciles étaient moins futées, bien visibles. La taulière est sortie et on l’a entendu appeler des gens. Elle n’a pas été au feu d’artifice. Les glandes lacrymales ont bossé, elle leur a imposé un rendement d’enfer.
Le lendemain on a eu peur elle avait un rendez-vous chez un généraliste. Pas le type habituel, il était en vacances.
J’ai eu peur qu’un palpé me débusque. Non elle a juste parlé, et demandé des explications. Elle a de nouveau fait bosser les lacrymales, les pauvres n’en peuvent plus. J’ai entendu qu’elle avait pris rendez-vous chez les Nettoyeurs pour un devis des travaux. Ces gars là ce sont les pros des tumeurs et là je me suis dit qu’il serait temps de venir vous voir pour partager mes émotions. Les gars du syndicat des sentinelles ne devraient pas tarder non plus ils savent qu’ils sont aussi en danger.

Ce groupe de parole va m’aider je sens que mes jours sont comptés. J’ai twitté aux copines qu’on avait intérêt à être solidaires. Les nouvelles voyagent vite. elles sont toutes sous Xanax, dans l’attente de la suite. J’ai décidé de venir vous voir pour mieux supporter ce suspense.

Voilà. Merci pour votre accueil. Je reviendrais dès que je peux.

– Merci TU MEURS.

anonymous

Pour lire la suite c’est là 

Share and Enjoy

  9 comments for “Bonjour je suis une tumeur

  1. Bernard
    12 juillet 2013 at 7 h 32 min

    Certes Tumeur mais NON TU NE MEURS PAS.Le plus urgent semble de restaurer la confiance avec les professionnels de santé ; des équipes compétentes et disponibles cela existe et il faut trouver celle qui te convient tout à fait sur des critères qui n’appartiennent qu’à toi. Bonne chasse …

    • Kitchenbazar
      12 juillet 2013 at 7 h 37 min

      ah mais c’est fait, les articles à venir le diront ..patience , c’est un combat dans la durée

  2. 12 juillet 2013 at 11 h 28 min

    Très beau billet bravo. L’attitude est parfaite ce qui est le signe que tu mets tout en place pour que TU GAGNES.
    Je t’envoie toutes mes pensées positives et mon soutien.
    Merci à Cattnat pour le tweet qui m’a conduite ici.

    • Kitchenbazar
      12 juillet 2013 at 12 h 32 min

      Merci Isa à plus pour la suite 😉

  3. Ilis MamzelleM
    12 juillet 2013 at 19 h 09 min

    Courage, et pleins de force

  4. coxigru
    12 juillet 2013 at 19 h 12 min

    Hé Tu Meurs la tumeur, nous casse pas les c..avec tes vantardises, il y a devant toi une armée, et tes copines peuvent toujours se planquer, elles seront débusquées. Les lacrymales en action c’est de l’énergie en provision, et les copains copines de ton hébergeur baliseront son chemin de mains tendues; de fous rires distendus, de ligne ouverte à coeur perdus. Tu meurs la Tumeur.

  5. Marie D
    12 juillet 2013 at 20 h 30 min

    Nous on est #TeamTaulière and we are legion. Courage et bisous sèches-larmes.

  6. Monik K.
    13 juillet 2013 at 10 h 06 min

    Beaucoup de courage et d’énergie. Je te transmets la mienne pour vaincre !

  7. leroyer
    6 août 2013 at 6 h 45 min

    Ah mais l’humour décapant de tes textes…cest quelque chose!! La force est déjà là palpable…comment ne pas laisser un message parce que ça me parle biensurs….chemin similaire… Moi si la tumeur m’a bouffé une partie du sein,à 30 ans jai décider de ne pas attendre de reste…enceinte de 6mois dun petit garçon,jai boudé les 5 ans de rémissions!! Fière de ma décision,jai laissé les doutes dune récidive possible,pour vivre ma vie,les cancers cest bien gentil mais les 5ans de stand bye jen voulai plus…force de vie pour toi et tes proches!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *